Partagez | 
 

 LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

participation : 43
avatar : ellie martin
crédits : bb morrigan ♥ (av), myself (signa & 2e icon), littleliars (icons)

MessageSujet: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Mer 4 Oct - 19:06



Lou Chatelain
le cri du sentiment est toujours absurde; mais il est sublime parce qu'il est absurde



CHATELAIN


LOU

feat. ellie martin
Nom de famille et prénom; Chatelain, il est là posé sur tes papiers, ce patronyme obligé. Ton prénom tu sais pas trop d'où il vient. Lou. Trois lettres, c'est court, c'est facile à s'en rappeler. Âge; Encore pour quelques semaines t'as vingt-deux ans. Enfin c'est ce qui est écrit sur tes papiers, toi tu sais bien dans ta tête que tu vas rester bloquée à dix huit ans. Date et lieu de naissance; C'est tout simplement Paris qui t'a vu naître le trente et un octobre mil neuf cent quatre vingt quatorze. A peine née, tu étais déjà un cauchemar. Nationalité et origine(s); C'est pas franchement original mais t'es française. Tout simplement. Parisienne de naissance, ta mère vient néanmoins de Monaco, rajoutant ce côté monégasque à tes origines. Au fond tu t'en fous un peu de tout ça. Les amours; La vie de couple ce n'est pas pour toi. T'aimes papillonner, t'aimes changer de plumard. Que ce soit contre le buste d'un homme ou entre les cuisses d'une femme d'ailleurs. Pas de préférence, juste le plaisir qui compte. La famille; Tata Germaine va bien merci. Puis t'as une mère, tu viens bien de quelque part. Même si tu sais pas trop où elle est passée celle ci. T'as un père aussi, évidemment, mais lui, tu le connais pas vraiment vu qu'il est parti l'année de tes deux ans. Et aussi ta soeur, alors celle ci elle est là mais ce n'est pas forcément une bonne chose. Les amis; Un peu comme les relations amoureuses, tu butines à droite et à gauche. T'as bien sur des gens avec qui tu as plus d'affinités mais tu rencontres de nouvelles têtes tous les jours. Amis ou simplement connaissances, tu fais pas vraiment la différence, c'est quelqu'un à qui parler quand ce n'est pas plus. Les emmerdes; Un peu comme tout le monde, pour t'en sortir, tu bosses. Tu te poses pas vraiment, tu changes de boulot, parce qu'on te vire, parce que tu t'ennuies. Parfois tu repasses à l'appartement pour piquer du fric dans le bocal et d'autres fois tu te fais entretenir. Et sinon, Paris c'est quoi pour toi ? T'aimes cette ville, t'aimes l'ambiance, t'aimes les toits peu peuplés, t'aimes cette grande dame de fer, t'aimes la liberté qui s'en dégage.  D'ailleurs, pourquoi t'y vas ? Elle t'a choisi cette ville, tu l'as pas décidé. T'as poussé tes premiers cris ici et depuis tu ne la lâches pas. Ton seul point d'ancrage, tu ne vois pas ta vie ailleurs. Groupe; Uber  

(L’ORDRE DES CHATELAIN) Il est bizarre ce nom. T’as jamais trop compris d’où il venait en fait. Au fond tu t’en fous, il est posé sur ta carte d’identité, sur les lettres que tu reçois, sur ton CV bien fourni, sur ta carte étudiante et celle des transports en commun parisien. Il ne représente rien à tes yeux. Neuf lettres noires sur un fond blanc. C’est la seule chose qui te rattache à ta mère, cette lâcheuse. Elle est partie, tu sais pas trop quand, tu sais pas trop où, tu sais pas trop pour combien de temps. Tout ce que tu sais c’est que tu es rentrée un soir et elle n’était plus là. T’aimes pas ne pas comprendre et pourtant ce mystère reste entier. T’aurais pu la chercher, oh ça oui, t’aurais pu. Mais tu ne l’as pas fait. Pas par manque de moyen parce que t’es plutôt débrouillarde, mais par manque d’envie. Tu l’aimes ta mère mais si elle a décidé de se barrer, t’es qui pour la retenir. Enfin, le seul soucis c’est qu’elle te laisse avec l’autre sur les bras là. Elea. Elle est pas bien chiante mais elle est envahissante. Depuis sa naissance de toute façon, t’as eu le temps de t’y habituer mais c’est pas pour autant que ça te convient. Ce petit truc rose emmailloté la, qui chialait tout ce qu’il pouvait juste pour t’empêcher de dormir. T’étais pas bien grande mais t’avais bien compris qu’elle voulait te piquer la place celle-là. T’es passée de petite fille chérie à grande sœur en quelques mois à peine. Faut ajouter à ça que ton père a décidé de se barrer à sa naissance. Elle l’a fait fuir, voilà tout. Même si lorsque vous étiez petites la différence n’était pas flagrante, en grandissant ce fut une autre paire de manche. Toujours derrière toi, la gamine a eu le temps de défier ta patience de nombreuses fois. Tu les voyais les gosses de l’école qui avaient des grandes ou des petites sœurs. T’as jamais compris comment elles faisaient pour s’entendre. A la rigueur t’aurais préféré un frère. Ça donne des coups mais au moins, ça te fout la paix. Mais bon, elle est là et tu dois composer avec. Quitte à partager un appart’ ou tu ne passes que pour dormir quelques heures, partant toujours avant qu’elle ne se réveille ou bien, bien après qu’elle soit partie. Simples échanges cordiaux sur fond de klaxons parisiens. Au fond tu l’aimes bien, c’est juste que cette vérité est vraiment, vraiment, vraiment enfouie très profondément. (LE BORDEL ORGANISE) T’as pas vraiment de place à toi. Tu vogues d’appartement en appartement. Que ce soit celui de ta conquête du soir ou simplement d’un pote qui te dépanne, tu ne restes pas en place. T’as un lieu dans le neuvième, l’appart’ familial bien sûr. T’y vas de temps en temps, récupérer des fringues pas trop sales au milieu de l’amoncellement de chaussettes qui trainent sur le plancher. T’es pas bordélique, t’as juste tes priorités. Pourtant t’aimes pas les vêtements sales, en tout cas tu ne les mets pas. Encore heureux d’ailleurs, manquerait plus qu’on te prenne pour une SDF. La laverie automatique c’est quand même bien pratique. Mâchonnant ton chewing gum, fumant la clope que t’as demandé à un passant, t’attends que la machine ait fini son œuvre. C’est parfois long, ça dépend du temps que t’as devant toi. On te voit souvent en culotte, enfilant ton uniforme de serveuse à peine sec en plein milieu de la pièce. Ça te pose pas vraiment de problèmes. T’es du genre à ne pas vouloir perdre de temps, alors s’il faut mettre de côté quelques règles de bienséance, ce n’est pas un problème. T’arrives souvent avec une dizaine de minutes de retard, les joues rougies par le sprint que tu piques à la fin histoire de te donner bonne conscience. Tes cheveux en bataille, tu les attaches en une queue de cheval haute et puis tu commences ton taf. C’est pas bien compliqué, on ne te demande pas de trouver une logique à la relativité. Débarrasser des tables, servir des verres, danser sur une estrade, laver des assiettes, préparer un croque-monsieur, sortir les croissants du four, rendre sa monnaie à la vieille dame, distribuer les publicités pour on ne sait quelle chaîne de fastfood, livrer des sushis… T’aimes pas la routine, c’est pas ton truc à toi ça. La plupart du temps tu te souviens même pas du prénom de tes collègues. Ou bien ils s’appellent tous « machin ». Tu restes jamais bien longtemps pour prendre le temps de les apprendre. T’es pas idiote, t’as juste la flemme. Du moment que le taf soit fait, c’est quand même l’essentiel. Pas besoin de chichis et d’autres décorations superflues. (T’ES QUI TOI ?) Toi t’es qu’une gosse. T’as pas grandi, tu veux pas. T’as dix-huit ans dans ta tête parce que c’est l’âge ou t’es devenue majeure et où on t’emmerdes pas pour l’alcool et le reste. Mais c’est tout. Le compteur s’est bloqué là, tu ne veux pas aller au-delà. Lorsqu’on te demande ton âge, tu réponds souvent que t’es trop jeune pour lui ou pour elle. T’as pas besoin qu’ils le sachent. Comme t’as pas besoin de savoir le leur. Tu t’en fous de ça. T’es pas une originale, t’as juste un sacré caractère. T’aimes pas qu’on te dise quoi faire, ce qui est parfois compliqué dans le boulot. T’as pas forcément un style vestimentaire bien précis, tu te fonds dans la masse. Y’a juste les robes que tu mets pas souvent. Faut dire que t’es pas très à l’aise sapé comme une fifille à maman. Quand tu sors en boîte ou dans un bar, tu peux faire l’effort mais tu préfères toujours le confort de tes shorts voir jupes si vraiment faut dévoiler les jambes. T’es féminine mais à ta façon. Si les fringues c’est aléatoire, tu ne sors pas sans être maquillée. Quelques traits noirs de part et d’autre de tes yeux, une bouche sublimée par un rouge à lèvre mat, souvent dans des teintes rouges ou violettes. Une flagrance qui te suit, Poison Girl. Notes un peu sucrées qui te collent à la peau. Des lunettes de soleil vissées sur le nez, même lorsque le temps est gris. Illusion d’un soleil radieux toute l’année, tu ne veux pas penser à la grisaille. Tu ne la vois pas de toute façon. Les gens râlent, toi tu souris. Suffit de croire qu’il faut beau et hop c’est le cas. Aussi simple que ça. T’as quelques tatouages qui décorent ta peau. Assez petits, assez subtils. Une couronne dans la nuque, un cœur sur le côté de l’annulaire gauche et une plume sur le poignet droit. T’as pas peur des aiguilles, le soucis c’est qu’il faut juste du fric pour en faire. Déjà pour deux de ces trois-là, t’as servi de cobaye plus qu’autre chose. T’as rien payé, tu servais juste de feuille de dessin. Tu comptes bien retrouver des plans comme ça pour agrémenter encore ta peau de quelques œuvres. T’es loin d’être idiote, t’as des capacités. T’as juste pas envie de les exploiter. A l’école c’était déjà le cas, tu réussissais tes examens mais ton comportement contrastait beaucoup avec tes notes sur les bulletins. Toi ça t’amusait, ta mère beaucoup moins. Heureusement qu’elle n’était pas super présente, ça te permettait de faire ce que tu souhaitais. (LES DRAPS SALES) T’as pas attendu pour commencer les conneries. Ta virginité tu l’as perdu à quatorze ans, à une soirée. Il était plus vieux que toi, majeur surement, tu t’en fichais. Une soirée, un coup dans le nez et hop c’était terminé. T’as pas forcément eu mal, t’étais trop bourrée pour ça. Formalité passée, ta réputation était faite. Fille facile et autre surnom tout aussi sympathiques. Toi tu t’en fichais. T’étais invitée partout, pour ton cul principalement. Tu ne t’offrais pas facilement cependant mais les mecs sentaient qu’ils gagnaient des points avec toi dans ces cas-là. Foutaises. Enfin, si ça leur faisait plaisir, t’étais qui pour les décevoir toi ? Puis y’a eu les filles. T’avais deux ans de plus et ça t’ait tombé dessus. Ça a été naturel, vraiment. Tu ne t’étais jamais posé la question, c’est juste le hasard. Elle était là, tu l’étais aussi et voilà. Au moins ça a agrandit le cercle de tes connaissances. Enfin le cercle des personnes qui ont un lit surtout. Malgré les on-dit, tu passais pas ton temps à t’envoyer en l’air, mais ça t’amusait de le laisser croire. Un peu stupide pour vous ? Peut-être, et alors ? T'as pas beaucoup grandi, tu cherches juste de l'amusement. C'est plus facile de la voir ainsi la vie. Depuis quelques mois tu as trouver une autre sorte d'amusement, tu cherches à te défier. La routine t'ennuie. Tu cherches des proies. C'est moche de dire ça comme ça, mais c'est la vérité. Tu t'amuses de voir les personnes mal à l'aise, surtout lorsqu'une tension pointe le bout de son nez. T'en as trouvé une récemment que t'as retrouvé dans le boulot que tu viens de commencer. Quelle bonne idée d'être toujours à en changer. (ET EUX C’EST QUI ?) Y'a les qui font ta vie. Tes amis, tes collègues pour ceux avec qui t'as plus d'affinités. Ceux chez qui tu squattes mais avec qui tu baises pas. Ceux là tu peux compter sur eux, tu aides à faire les courses, tu peux aider pour le ménage mais c'est pour continuer à avoir un point de chute. Si la jolie phrase "on peut les compter sur les doigts d'une main", t'a toujours fait beaucoup rire, tu as compris en grandissant, que ce n'était qu'une vérité. Tes amis, les vrais, ceux à qui tu peux parler sans avoir peur d'être jugée, tu n'en as pas beaucoup. Mais tu aimes être entourée malgré tout alors on peut dire que tu as pas mal de connaissances. T'aimes pas la solitude, aussi bizarre que ça puisse paraître vu ton mode de vie. Être seule, c'est nul, tu l'as bien vite compris.

Prenom/Pseudo HJ; lilousilver/marie Âge; 25 ans  Localisation; La Réunion  HIN   Fréquence de connexion; autant que possible MEOW Type de personnage; scénario de la parfaite @Elea Chatelain  LOVE  Où as tu trouvé le forum ? par un petit singe  PERV Une cass-dédi ? supercalifragilisticexpialidocious  CUTE  


_________________
She was the kind of girl who breathed in hurricanes of emotions, and breathed out gentle rain, just so he could sleep in peace without the sound of the storm crashing against his windowpane


Dernière édition par Lou Chatelain le Jeu 5 Oct - 17:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t822-lou-chatelain-l-air-est-plein-

participation : 198
avatar : MAGDALENA ZALEJSKA.
crédits : ARABELLA.

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Mer 4 Oct - 19:07

bienvenue dans le coin !

super choix de scénario, et cet avatar DEAD KEUR SUR TOI

_________________

   
« Elle pleure parce que son cœur s'est remit à battre aujourd'hui alors qu'elle n'y croyait plus depuis longtemps. Elle pleure pour tellement de raisons qu'elle n'a pas envie d'y penser. C'est toute sa vie qui lui revient dans la figure. Alors, pour se protéger un peu, elle se dit qu'elle pleure pour le plaisir de pleurer et c'est tout. » — Anna Gavalda .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t562-joan-acciari-gabriela-bloomgar

participation : 43
avatar : ellie martin
crédits : bb morrigan ♥ (av), myself (signa & 2e icon), littleliars (icons)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Mer 4 Oct - 19:15

merci beaucoup HIHI oui ce scénario est superbe on est bien d'accord NIARK

_________________
She was the kind of girl who breathed in hurricanes of emotions, and breathed out gentle rain, just so he could sleep in peace without the sound of the storm crashing against his windowpane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t822-lou-chatelain-l-air-est-plein-

participation : 109
avatar : russhot
crédits : viceroy (avatar)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Mer 4 Oct - 20:33

La plus belle KEUR SUR TOI KEUR SUR TOI
Bienvenue j'ai hate d'enfin jouer ce lien avec toi ! J'AIME !
Bref SEX

_________________
† SHE SAID "DON'T GET TOO CLOSE. IT'S DARK INSIDE. IT'S WHERE MY DEMONS HIDE. AND I ANSWERED "GET TOO CLOSE, THERE IS A HELL INSIDE OF ME, IT'S WHERE YOUR DEMONS CAN LIVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 43
avatar : ellie martin
crédits : bb morrigan ♥ (av), myself (signa & 2e icon), littleliars (icons)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Mer 4 Oct - 20:36

ENFIN. On va y arriver EVIL Puis il sera encore mieux que tous les autres CUTE Et ouais SEX NIARK

_________________
She was the kind of girl who breathed in hurricanes of emotions, and breathed out gentle rain, just so he could sleep in peace without the sound of the storm crashing against his windowpane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t822-lou-chatelain-l-air-est-plein-

participation : 78
avatar : amelia zadro
crédits : morrigan (a) nekfeu, mauvaise graine (c)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Mer 4 Oct - 23:52

POUSSEZ VOUS C'EST LA MIENNE  Very Happy

Lou Chatelain a écrit:
Et aussi ta soeur, alors celle ci elle est là mais ce n'est forcément une bonne chose.
ça commence pff  MEH !

vous avez raison c'est de la bombe ce scénario, la créatrice assure vraiment Very Happy
j'ai tellement de truc qui me passe par la tête que j'sais pas par où commencer POTTE
déjà merci de tenter mon scénario, j'ai hâte de jouer ce lien et qu'on s'envoie des feels toi et moi ROBERT
puis le début de ta fiche
puis tu as gardé ellie
rien qu'avec le début je sens que tu as bien cerné lou POTTE
je suis la plus heureuse DEAD
(mais je t'ai à l'œil avec manu, 'tention MAIS  )
LOVE LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 43
avatar : ellie martin
crédits : bb morrigan ♥ (av), myself (signa & 2e icon), littleliars (icons)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Jeu 5 Oct - 6:04

Mouahaha la plus belle chieuse des soeurs HIN

La créatrice assure grave ouais ça je vais pas le nier MEOW @elea chatelain

Je suis contente si le début te va CUTE c'est que je suis sur la bonne voie SMILE
Ellie est parfaite j'aurai été stupide de pas la prendre :p

(Nous stalke pas trop avec @Manu Lefebvre tu risques de tomber sur des trucs qui ne sont pas de ton âge  NIARK )

_________________
She was the kind of girl who breathed in hurricanes of emotions, and breathed out gentle rain, just so he could sleep in peace without the sound of the storm crashing against his windowpane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t822-lou-chatelain-l-air-est-plein-

participation : 78
avatar : amelia zadro
crédits : morrigan (a) nekfeu, mauvaise graine (c)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Jeu 5 Oct - 10:07

MAIS MAIS MAIS MAIS
raison de plus pour vous avoir à l’oeil Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 174
avatar : speckhart.
crédits : (A) ARΛBELLA | (S) FEMME - Patrick Modiano, L’herbe des nuits (quotes)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Jeu 5 Oct - 10:18

Ouloulou y'a de la beauté par ici MEOW
Excellent choix de scénario, j'ai hâte de stalker les deux sœurs ROBERT
Puis Ellie, j'suis fan SEX
Prends soin de ta soeur avant de te pecho Manu sinon ... bon sinon rien mais j'fais genre Very Happy
Bienvenue ici en tout cas LOVE

_________________
Un visage de lune, des yeux rêveurs, mais bientôt on s'apercevait que le visage exprimait autant de violence que le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 43
avatar : ellie martin
crédits : bb morrigan ♥ (av), myself (signa & 2e icon), littleliars (icons)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Jeu 5 Oct - 10:23

@Elea Chatelain elle enverra sa soeur chez les scouts pour être tranquille SMILE

@Echo Hamilton Anna bave avec cette tête tu peux faire toutes les menaces que tu veux SMILE
(Elle a déjà pecho manu c'est trop tard NIARK )

_________________
She was the kind of girl who breathed in hurricanes of emotions, and breathed out gentle rain, just so he could sleep in peace without the sound of the storm crashing against his windowpane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t822-lou-chatelain-l-air-est-plein-

participation : 109
avatar : russhot
crédits : viceroy (avatar)

MessageSujet: Re: LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.   Jeu 5 Oct - 17:53



Validé(e) !
Bienvenue à Paris !
Je t'aime déjà DEAD Me fait pas trop de mal okay ? EMO T'es toute parfaite, j'ai hâte de rp avec toi KEUR SUR TOI
Félicitations ! Tu viens de te faire valider et dès à présent, tu vas pouvoir te lancer dans le grand bain et devenir un vrai parisien ! Pour devenir un parfait newbie, pense à remplir ton profil et surtout à t'inscrire dans nos divers listings, ça t'aidera à trouver des liens !
Une fois tout ceci fait, tu n'auras plus qu'à trouver une vie sociale à ton personnage grâce à la fiche de liens et les divers réseaux sociaux ! Pour finir, on te conseille quand même d'aller jeter un petit coup d'oeil à la banque des points.

Et maintenant ? Amuse-toi et rejoins nous sur la Chatbox si le coeur t'en dit !


_________________
† SHE SAID "DON'T GET TOO CLOSE. IT'S DARK INSIDE. IT'S WHERE MY DEMONS HIDE. AND I ANSWERED "GET TOO CLOSE, THERE IS A HELL INSIDE OF ME, IT'S WHERE YOUR DEMONS CAN LIVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LOU CHATELAIN ▸ l'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Afficher une image un plein écran
» ZOOMORAMA : un diaporama zoomable plein écran etc ...
» Fais-gaffe.fr : un site plein de bons conseils
» [Résolu] disque dur plein. Comment faire de la place?
» Autre problème avec le 3490 LMT (itinéraire en plein champ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paname Lève Toi !  :: J'ai deux amours, mon pays et Paris :: Allez venez Milord :: Citoyens de Paname-
Sauter vers: