Partagez | 
 

 ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

participation : 8
avatar : billy.
crédits : kidd.

MessageSujet: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Lun 25 Sep - 14:21



Alban Sauvage
c'est du gucci c'est du goût de chiottes



SAUVAGE


ALBAN

feat. bill skarsgård
Nom de famille et prénom; sa mère a toujours dit que si elle avait un fils, ce serait Alban, ce que son père ne savait pas c'est que son premier amour portait le même prénom. Sauvage, ça lui vient de cet homme charismatique mais sans aucune fibre paternelle. N'importe qui aurait préféré flirter avec les voisines que s'embêter avec un chiard comme Alban.  Âge; vingt-huit ans mais la fuite l'empêche de vieillir, le temps ne fait que lui couler dessus sans jamais durcir ses traits ou sa fatigue. Date et lieu de naissance; il a vu le jour au cœur de l'automne, la saison partagée entre l'énergie de l'été et la léthargie de l'hiver.   Il est né dans le salon de leur grande maison, perdue dans les montagnes, dans le seul village qui pouvait survivre à la fin du monde ; bugarach. Nationalité et origine(s); son grand-père était polonais mais il ne l'a jamais connu. Il est jamais allé là-bas, Alban, ses racines et toute sa vie se concentrent sur la route entre bugarach et paris.   Les amours; il est pas beau, Alban, c'est juste ce que pensent les filles quand il se met à parler. Embobineur, maître du jeu, capable de tout pour faire naître l'admiration au creux des plus naïves. Il a de la gueule le musicien mais il a rien à offrir, au fond, si ce n'est l'abandon et la solitude. Il te laissera toujours à un moment donné parce qu'il se lasse, qu'il a besoin d'autre chose, de plus beau, de plus grand, de plus fort. Tout mais pas toi. La famille;il s'est barré du jour au lendemain sans rien dire, il a simplement pris la route pour vivre de ses rêves. Alban sait pas rester au même endroit plus de cinq minutes, son coeur est un oiseau migrateur qui file à toute vitesse avant même qu'on puisse réellement l'attraper. Les amis; il en a plus parce que sa vie s'est mise en pause quand il est entré en taule. Personne est jamais venu le voir, mais c'est pas bien grave parce qu'il s'en fera de nouveaux, comme à chaque fois. Y a eu deux personnes exceptionnelles dans sa vie mais il a pas su les garder, ou plutôt les préserver. Il a déjà regretté la voix de Faust et la douceur de Mat mais ça dure jamais assez longtemps pour qu'il puisse chercher à tout reconstruire ou se rattraper. Les emmerdes; avant d'entrer en taule il était plus rien pour la société ; sa carte d'identité était périmée, il avait pas de compte en banque, pas de boulot, rien. Aujourd'hui, il a pas plus de fric mais il a un casier judiciaire, il n'est plus seulement le fantôme du métro. Et sinon, Paris c'est quoi pour toi ? Paris c'est son enfer, son errance mais aussi sa liberté. Il l'aime comme on aime sa famille ; il lui en  veut parfois mais ne peut se résoudre à lui tourner le dos.  D'ailleurs, pourquoi t'y vas ? elle devait lui offrir des paillettes et des lumières mais il s'est cramé les ailes le môme. Il s'est laissé pervertir par l'échec, devenir de cette racaille qu'on ose à peine regarder droit dans les yeux. Groupe; Metro

(un) Il a un fantôme derrière lui, un fantôme qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Un frère jumeau, qu'il appelle Nathan dans ses cauchemars les plus sombres mais dont il parle jamais. Il est sa part obscure, son erreur la plus colossale, celle qui lui revient souvent, lorsque la nuit tombe sur la ville et que tout le monde s'acharne à vouloir dormir. Lui, il garde les yeux grands ouverts, la tête connectée à celui qu'il a abandonné du jour au lendemain.
Il a eu le mauvais rôle, Alban, celui du jumeau carnassier, celui dont l'ombre écrasait celle de son frère sans une once de pitié. Il a été le fort, celui qui prenait toute la place pour au final s'évaporer et laisser le plus grand vide qui puisse exister. Il se demande, souvent, si ce creux dans sa poitrine est une saloperie propre à lui ou si Nathan le ressent aussi ? Il voudrait savoir, si c'est juste le karma ou seulement le bruit de leur lien fusionnel qui agonise. (deux) Il a infligé à son corps la souffrance de plusieurs vies, il lui a imposé la fuite, la coupure violente d'un quotidien pourtant si agréable. C'est à peine si son cerveau se souvient de la voix de sa mère, du visage trop fermé de son père. Il s'en est allé, sans penser aux effets secondaires de la distance et du silence, sans essayer de se rattraper et refermer les blessures. Alban s'est gavé de rêves jusqu'à étouffer son organisme et finalement faire face à l'échec. (trois) Il fait de la musique depuis qu'il est môme, c'est son oxygène, sa raison d'avancer. C'est pour elle qu'il s'est barré, dérobant au passage les paroles de son frère. Son cerveau a fait vite : on va aller à Paris et vivre de notre art. Sur son passage, il a pris une gamine qui chantait bien, il a donné une âme à ce qu'écrivait Nathan dans l'espoir de devenir quelqu'un. Elle était jolie, il a pas eu de mal à la convaincre de venir avec lui et Matt, de fuir jusqu'à la ville lumière tels des papillons de nuit. (quatre) Echo, c'est celle qui est restée, avec sa voix de sirène et son aura de salope. Ils faisaient la paire, à traîner dans les rues, éveiller le métro et l'arracher à sa routine insupportable. Il lui a jamais demandé si elle regrettait son choix, si elle était ou heureuse parce qu'il en avait rien à foutre, au fond, du moment que lui trouvait son compte. Elle avait l'allure de ces gamines qui peuvent survivre à tout, même aux squats hantés par tous les toxicos du coin. Elle était l'héroïne de certains. Il pouvait voir, Alban,  les regards se poser sur elle lorsqu'elle chantait, les quelques mecs rêver d'elle et lui donner une pièce juste dans l'espoir d'exister dans ses yeux. Alban était si con qu'il l'aurait prostitué si cela lui avait rapporté de l'argent. Il aurait utilisé la beauté d'Echo jusqu'à la moelle s'il était revenu de ses voyages urbains. Il est fort, le guitariste, pour détruire la vie des autres sans savoir quoi faire de la sienne. (cinq) Et Matt, son meilleur ami de toujours, son fameux clébard a ouvert les yeux et s'en est allé. Fatigué de vivre dans l'ombre du musicien qui se souciait de rien de plus que de lui-même. Il a pris le temps de le dire, après une grosse engueulade avec Alban. Matt a gueulé dans le métro, tout le monde l'a entendu, des regards époustouflés se sont posés sur lui alors qu'il se sentait plus léger que jamais 'je me casse'. On l'a vu disparaître dans la foule, s'y plonger pour ne plus jamais en revenir ; il a disparu tel un marin dans ses eaux profondes, dans sa mer carnassière. (six) Et comme il se lasse de tout, Alban a laissé tomber la musique. Il a laissé Echo errer seule dans le métro, a troqué sa guitare contre les conneries nocturnes. Il lui offrait des cadeaux, des bijoux ignobles et hors de prix qu'il allait voler la nuit dans de grandes maisons pour mieux espacer les moments passés avec elle. Alban, l'entubeur, capable de penser pouvoir combler le vide par de l'or. (sept) La taule, il y est tombé à cause d'un braquage mal tourné, il a peu le temps de froncer des sourcils qu'il avait déjà des menottes autour des mains. Il a pris trois ans, trois ans, sans pouvoir prévenir Echo. Alban est devenu un fantôme pour payer ses conneries. Il a pas de compte en banque, pas de papier à jour mais un casier judiciaire, ça, oui. (huit) Dans sa cellule il s'est souvent demandé ce qu'étaient devenues toutes ses personnes laissées sur le bas côté. Il a eu le temps de cogiter, de s'en vouloir, d'espérer recevoir des visites alors que personne ne savait où il était. L'avantage d'avoir arraché ses racines, personne peut te retrouver, pas même la mère qui t'a vu grandir, pas même ceux qui t'ont donné envie de sourire. En prison, il avait la sensation de flotter dans l'espace, dans un espèce de vaisseau spatial perdu dans le système solaire. (neuf) Il a essayé de coucher des mots sur le papier, des chansons qui donnent pas grand chose mais aussi des mots pour son frère. Des lettres sans fin, des pardons sans début, des pleurs sans larmes. Si quelque chose lui manque vraiment aujourd'hui, c'est bien Nathan, sa moitié, celui avec qui il a évolué, celui avec qui il ressentait à l'identique jusqu'à ce que le cordon se casse entre eux (qu'il le coupe lui-même pour se prouver rien du tout).  (dix) Quitter la prison, ça l'a pas rendu meilleur ou plus posé. C'est toujours le même, vêtu de ses affaires crasseuses, accompagner d'un clébard qu'il a ramassé au bord de la route. Il a beau avoir tout perdu, il veut pas se l'avouer, s'en rendre réellement compte. Y a sa fierté qui empêche tout, d'un bloc, qui l'enfonce dans le cercle vicieux de sa violence silencieuse. (onze) Son seul point de repère depuis qu'il a plus des barreaux tout autour de lui c'est cette fille là, une gonzesse qu'il a rencontré dans les rues parisiennes, bois d'boulogne à elle toute seule qui lui accorde le plaisir de la chair pour pas grand chose. Ils respirent le désespoir violent des adolescents éternels aux rêves avortés. Parfois, ils leur arrivent de refaire le monde alors que l'odeur de clope et de sexe règne encore au dessus d'eux. Y a comme une légèreté malsaine qui canalise un peu Alban, affaisse son besoin maladif de tout foutre en l'air autour de lui. Elle a plus rien cette fille-là, c'est p't'être pour ça qu'il cherche pas à la détruire ; tout est déjà en ruines. (douze) Il a pas vraiment appris de ses leçons finalement, Alban, parce qu'il erre toujours dans la rue, la musique et Echo en moins, l'envie de mal finir au bord des lèvres. Il attend, sagement, de trouver une nouvelle proie, cette âme suffisamment naïve pour le laisser la noyer avec le sourire. Même s'il le dit pas, le fantôme cherche le regard d'Echo dans la foule des passants trop pressés pour le regarder. Il a envie, de sentir sa haine, sa rancoeur ou pire encore, son indifférence.

Prenom/Pseudo HJ; tête de boeuf Âge; 22 ans Localisation; sud de la france  Fréquence de connexion; toutletemps Type de personnage; inventé. Où as tu trouvé le forum ? grâce à des vilaines choses  WUT !  Une cass-dédi ? je suis venue parce qu'on m'a dit qu'il y aurait des doigts à la clé, j'attends  JUAN   



Dernière édition par Alban Sauvage le Ven 6 Oct - 0:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 174
avatar : speckhart.
crédits : (A) ARΛBELLA | (S) FEMME - Patrick Modiano, L’herbe des nuits (quotes)

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Lun 25 Sep - 14:40

vlrùlvùerlùrelbùelb
(oui je voulais la first place)
SEX SEX SEX SEX
j'attends depuis dix ans EMO ARROW
bon alors déjà bill, bonjour, le swag Very Happy
ce prénom AH VIVIVI
je t'aime déjà POTTE
et j'ai hâte de te foutre des claques HAWW
bienvenue ici et tu sais où me trouver si besoin SEX
(ah et tiens un premier doigt FUCK ARROW)

_________________
Un visage de lune, des yeux rêveurs, mais bientôt on s'apercevait que le visage exprimait autant de violence que le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 100
avatar : Gal Gadot
crédits : Lilousilver

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Lun 25 Sep - 14:44

Bienvenue KEUR SUR TOI KEUR SUR TOI
Je ne me risquerai pas à te donner des doigts mais j'en sais qu'il y a quelqu'un qui va t'en donner coeur joie MDR

_________________
something changes into me....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t657-oceane-morel-you-kind-you-smar

participation : 100
avatar : Chloé Norgaard
crédits : hedgekey

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Lun 25 Sep - 15:10

*mets ses doigts sur Alban*
Tiens mes doigts EMO

T'es beau toi je t'aime LOVE
Dépêche toi de finir ta fiche EMO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



the king of the divan
participation : 341
avatar : Ben Nordberg le pipou
crédits : DANDELION (avatar) MKR (gif signa) hedgekey (gif profil)

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Lun 25 Sep - 17:52

/me agite ses doigts
HIHI

Bienvenue sale moche EMO
T'es même pas très beau. Mais je t'aime quand même KEUR SUR TOI

_________________


Perd pas espoir connard
J'suis né pour briller pas pour rester sage
Désolé, rien ne peut empêcher ça
À la base j'ai pas d'talent, j'ai pas d'don
Mais personne ne reste esclave de son destin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 56
avatar : anastasiya scheglova.
crédits : hdk. (av) ; myself (signature)

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Mer 27 Sep - 0:11

Moi je donne pas mes doigts, mais t'es beau quand même HIHI

Bienvenue SEX

_________________
don't leave me alone
Hey baby, won't you lie to me? Oh darling, tell me, pretty please Oh baby, baby, won't you tell me what I want to hear? Don't leave me, don't leave me alone 'Bout those bitches, I don't wanna know They think they love you, fuck those other hoes They had you for a minute, just tell them you belong to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Invité

Invité

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Mer 27 Sep - 5:32

Oh le frérot HIHI Bienvenue LOVE
Revenir en haut Aller en bas

participation : 78
avatar : amelia zadro
crédits : morrigan (a) nekfeu, mauvaise graine (c)

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Lun 2 Oct - 17:40

t'es quand même bien beau toi Very Happy
(bienvenue fume )

_________________


on a tous, dans le coeur, le rayonnement des supernovas


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 8
avatar : billy.
crédits : kidd.

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Ven 6 Oct - 0:56

echo femme de ma vie, pardon de t'avoir fait attendre PLS ( t'commences à avoir l'habitude RIP ) tu pourras me gifler autant que tu veux après ça EMO
oceane comment tu me brises le coeur, tes doigts doivent être magnifiques PERV
lara me fais de l'effet si vite stp AH VIVIVI
bart jsuis pas très beau mais magnifique, hésite pas à le dire, sois pas timide Very Happy
lola merci ma jolie SAD
evan ooooh mais le frère, t'es tout beau KEUR SUR TOI
elea t'es pas mal non plus JUAN

_________________
❝breakfast at tiffany's, moi c'est tiffany que j'te ramène au breakfast❞ les meufs ça veut qu'on leur offre des trucs. ça veut faire des voyages dans leur tête. mais tu veux que j'l'emmène où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

participation : 174
avatar : speckhart.
crédits : (A) ARΛBELLA | (S) FEMME - Patrick Modiano, L’herbe des nuits (quotes)

MessageSujet: Re: ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.   Ven 6 Oct - 1:15



Validé(e) !
Bienvenue à Paris !
j'attendrais une vie entière pour toi EMO #disquette ce perso oh lala, j'aime tellement POTTE j'ai hâte qu'on se haïsse avec passion ROBERT LOVE
Félicitations ! Tu viens de te faire valider et dès à présent, tu vas pouvoir te lancer dans le grand bain et devenir un vrai parisien ! Pour devenir un parfait newbie, pense à remplir ton profil et surtout à t'inscrire dans nos divers listings, ça t'aidera à trouver des liens !
Une fois tout ceci fait, tu n'auras plus qu'à trouver une vie sociale à ton personnage grâce à la fiche de liens et les divers réseaux sociaux ! Pour finir, on te conseille quand même d'aller jeter un petit coup d'oeil à la banque des points.

Et maintenant ? Amuse-toi et rejoins nous sur la Chatbox si le coeur t'en dit !

_________________
Un visage de lune, des yeux rêveurs, mais bientôt on s'apercevait que le visage exprimait autant de violence que le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ALBAN SAUVAGE ▸ le gouffre qui t'appelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande d'un kit sauvage ~
» Slamming sauvage par bouygues
» rabais sorties
» st-tite vs st-gabriel
» [sauv'] Cadeau pour toi ma sauvage ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paname Lève Toi !  :: J'ai deux amours, mon pays et Paris :: Allez venez Milord :: Citoyens de Paname-
Sauter vers: