Partagez | 
 

 Ophélia Lange ▸ Bella Hadid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

→ participation : 2
→ avatar : Bella Hadid
→ crédits : Soha (bazzart)


MessageSujet: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Mar 14 Fév - 13:40



Ophélia Lange
Dance, dance, dance to the distortion



LANGE


OPHELIA

feat. Bella Hadid
Nom de famille et prénom; Ophélia, la jolie godiche qui s'était épris du triste Hamlet, à l'époque où un certain Shakespeare écrivait des vers. Elle a le joli minois, les yeux tristes et la fragilité d'Ophélia, mais elle modèle son désespoir en vivacité, en force. Ses parents sont de grands romantiques, c'est pour cela qu'ils ont ainsi nommé leur fille cadette. Âge; 20 ans. Date et lieu de naissance; Paris, 9 Octobre 1996. Nationalité et origine(s); Franco-italienne. Les amours; Ophélia aime les hommes, mais son coeur tout fébrile qui fond très facilement a déjà faiblit pour des visages féminins. Elle ne souhaite pas être cataloguée, ni se poser de limites. Elle tombera amoureuse, c'est aussi simple que ça : qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme ne fait aucune différence. La famille; Papa ? Maman ? Des entités. Des portraits, des costards et des talons hauts, rien de plus. De l'argent, beaucoup d'argent, et du silence, surtout du silence. Elle a déserté la maison depuis ses 18 ans. Quant à sa grande soeur, Elise, elle lui téléphone de temps à autre. Mais leurs échanges sont brefs, obséquieux, emplis de ressentiments. Elise a 23 ans, fait des études de droit et est fiancée. Ophélia a 20 ans, vit seule dans un petit appartement du 4ème arrondissement, cherche du travail afin de payer son loyer, et veut devenir danseuse. En quelques mots, le fossé qui les sépare est mis en relief. Les amis; Des amis, elle s'en fait au coin d'une rue, à 5h du matin à la sortie d'uen boite de nuit, elle s'en fait dans le métro en riant un peu trop fort, ou bien en ouvrant la porte de son appartement à un groupe de jeunes finissant leur soirée dans la rue. Elle a amassé beaucoup de numéros de téléphone au fil du temps, mais elle ne garde qu'un seul et véritable ami, sur lequel elle puisse compter, et envers lequel elle éprouve quelque chose de plus profond qu'une sympathie soudaine générée par les effets de l'alcool. Cet ami est son alter-ego, son jumeau, sa meilleure cop's, son Ange. Les emmerdes; Ophélia est sans emploi. Elle court chaque jour après les petits boulots, qu'elle a déjà enchainé. Étudiante en lettres, elle touche une bourse qui lui permet de payer son loyer de façon convenable tout en travaillant dans un bar de nuit comme serveuse, et en faisant des photos. Elle n'a cependant pas mis un pied à la fac depuis 6 mois. De plus, les grandes écoles de danse qu'elle souhaite intégrer coûtent cher, et l'appui de Papa et Maman n'est à présent plus qu'une légende. Ophélia a disparu de leur vie. Elle danse comme elle peut, où elle peut.Et sinon, Paris c'est quoi pour toi ?  Un oxymore.D'ailleurs, pourquoi t'y vas ? Elle y est née. Paris lui procure un frisson tout particulier, elle s'y sent chez elle lorsqu'il fait nuit et que le vent s'est calmé. Les écoles dont elle rêve sont là, les cafés qu'elle fréquentait plus jeune aussi. Groupe; Uber 



Allô maman, bobo

Maman ? J'aimerais bien que tu m'écoutes. J'aimerais ne pas dire tout ça la gorge serrée et que ça ne serve plus à rien après. J'aimerais bien que tout ce qui se passe dans mon ventre tu puisses le comprendre. Maman ? Pourquoi Papa est jamais là quand ça va pas ? Pourquoi t'es toujours toute seule à me regarder dans les yeux quand il se passe quelque chose dans ma vie ? Pourquoi il ne t'embrasse plus quand il rentre du bureau ? Pourquoi il ne me regarde plus dans les yeux ? Pourquoi est ce que j'ai envie de quitter la pièce dés qu'il est là ? Et toi, pourquoi tu t'en fous maman ? Pourquoi tu ne me parles jamais ? Pourquoi ça me gratte de partout, sur tout le corps dés que ej dois t'adresser la parole ? Maman ? Pourquoi je me sens pas à am place ici, avec vous ? Pouurquoi vous m'achetez toute ces jolies choses si au fodn vous en avez rien à faire que ça me fasse plaisir ? Pourquoi vous tenez tant à  ce qu'Elise fasse de grandes études, si en fin de compte vous ne vous en réjouissez même pas quand elle y arrive ? Pourquoi j'ai jamais rencontré son fiancé ? Maman, pourquoi tu dis jamais rien ? Pourquoi je connais mieux mes nourrices que je te connais toi ? Pourquoi t'as honte de moi maman ? Maman, pourquoi tu restes avec Papa, alors que tu ne l'aimes plus, alors qu'il te prend pour une conne ? Maman parle-moi, que j'entende ta voix. Maman ça fait longtemps que je ne t'ai pas entendue parler. J'aimerais ré-entendre ta voix, pour une fois. Maman, je vais partir. Maman j'en ai assez de vous deux. C'est trop tard, je ne vous aime plus, j'y arrive plus. Je m'en vais maman. Maman ? Maman ? Pourquoi tu ne pleures pas ... Maman ?

Pourquoi j'suis pas beau ?

Eliott et Martin, et aussi Lucas, et même Jules, ils m'ont poussée tout à l'heure. Dans le couloir. Un par un, jusqu'à ce que je trébuche très fort. Ils riaient, très fort. Puis je suis allée m'asseoir tout derrière, près du mur, comme tous les jours, et j'ai entendu les filles chuchoter trop fort, et les garçons rire beaucoup trop fort. "Ophelia elle est pas jolie, elle est dégueu, elle ferait mieux de crever" Pourquoi personne me dit que je suis jolie ? Est ce que ça veut forcément dire que je suis laide ? Je me suis enfuie aux toilettes, j'ai fermé la porte à clé, j'ai soulevé ma crinière brune et j'ai regardé attentivement chaque parcelle de mon visage. Rien que de la peau lisse et pâle. Des yeux vides, un nez sans artifice, une bouche fine, visage maigre, visage laid. Mes larges vêtements noirs cachaient la totalité de mon corps, de mon cou blanc jusqu'à mes chevilles. Mes bouts de doigts dépassaient de mon pull, et les ongles rongés qui apparaissaient me poussèrent à dissimuler le dernier détail visible de mon anatomie. Je laissais alors retomber mes cheveux sur mon front et mes épaules, ayant dans l'idée de faire disparaître cette silhouette fantomatique derrière un voile de cheveux épais. Je me suis assise sur une cuvette, les genoux collés, les pieds en ouverture, les coudes appuyés contre mes genoux dont les os ciselaient mes avant-bras. J'ai pleuré, longtemps. Maman, pourquoi tu me dis jamais que je suis jolie ? Maman, est ce que c'est vrai que je suis pas jolie ? Que je suis dégeu ? Tu crois que je dois crever ? Je sens rien dans mon corps, j'en déteste chaque infime partie, je me sens fléchir dés que je marche, je veux tout cacher, tout. Un monstre, c'est tout ce que je suis.
Maman, tu m'écoutes ?

Miroir, miroir


Il était très beau. Une mèche de cheveux blonds cachait ses yeux noisettes et une démarche nonchalante inssuflait à sa silhouette une certaine désinvolture. J'ai attendu qu'il passe à côté de moi, puis je me suis retournée, discrètement. Je ne m'attendais pas à croiser son regard.
Maman, j'suis fatiguée de te parler quand t'écoutes pas. Il m'a regardée. Il n'est pas le premier. D'autres garçons m'ont déjà regardée de cette façon. Je les ai vus regarder ma bouche, mes épaules, mes fesses, mon dos, et me fixer lorsque je passais ma main dans mes cheveux. Alors j'ai recommencé à passer ma main dans mes cheveux, plus lentement, en riant. Puis encore une fois, en baissant les yeux, ou en esquissant un sourire, juste avec le coin inférieure de la lèvre. Leur regard restait alors fixé plus longtemps. J'ai adoré ça. J'aime sentir leur regard sur moi, sur ce que je déteste de moi, comme si leur désir conjurait le sort de ma haine envers mon corps. Regardez-moi, apprenez-moi à m'aimer. Je me surprends pas à pas à caresser mes genoux l'air de rien, lorsque je porte une jupe courte, à entrouvrir les lèvres, où à lever un seul sourcil lorsque je ne suis pas forcément surprise. Qu'est ce qui se passe en moi ? Je dévoile des choses que je n'aurais jamais dévoilée, je cherche des regards, je hume des parfums, de loin, j'envie des peaux, est ce que je les désire ? Maman, est ce que finalement je serais devenue jolie ? Maman, je crois que je suis belle.

Parce qu'on est jeunes et cons

Maman, ta gueule, je sors quand j'en ai envie, avec qui j'en ai envie, et je rentre à l'heure qui me chante. Tu peux aller te faire foutre.
Je n'aurais jamais pu imaginer que la nuit ait pu être un moment si merveilleux. Le jour j'ai envie de disparaître, la nuit je me sens revivre, emplie d'une bouffée de bonheur et d'humanité indescriptible. C'est comme si mille âmes délicates et généreuses me prenaient tour à tour dans leur bras. Je sors, je me saoule, je me défonce, je cours, je chante, je danse, je ris, j'essaye, je rencontre, je découvre. Tourbillon, de chaleur, de lumière, de noirceur aussi. Merde, pourquoi est ce que je n'ai pas fait ça avant ? Maman, t'entends ça ? J'ai trouvé une échappatoire à votre absence, à votre inexistence. J'espère que t'es jalouse, j'me sens plus entourée avec des potes d'un soir et une bouteille de rhum qu'avec vous deux et tout votre argent. Cette ivresse qui m'habite, est une explosion de danger et de plaisir à la fois. Je me sens vivante, je me sens à la limite entre la vie et la mort. Être hors de mon corps, tomber, rire trop fort, me réveiller avec le visage gris. Le matin je en regrette rien, j'ai juste tout pris, comme on reçoit des connaissances, sauf que je reçois du sincère, du vrai. C'est pas bien je ais, mais ça me fait du bien. S'il faut vivre ici autant que je me défonce toute les nuits. Ma vie sera ainsi, tant pis pour vous si c'est pas ce que vous souhaitiez pour moi : manger, dormir, aimer, boire, danser.

Ainsi on peint aveugle Cupidon ailé



La bande originale de toute une vie

Dansez dansez, sinon nous sommes perdus

Tic-toc



How should I your true love know - W. Shakespeare

Ophélia, pourquoi tu es partie ?



Ophélia, pourquoi tu te détruis ?



Ophélia, pourquoi tu veux danser ?






Prenom/Pseudo HJ; Roozebird Âge; 18 yo Localisation; Brest même  Fréquence de connexion; 4/7 Type de personnage; Inventé Où as tu trouvé le forum ? Bazzart Une cass-dédi ? Nope  KEUR SUR TOI  



Dernière édition par Ophelia Lange le Mar 14 Fév - 22:20, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 32
→ avatar : Gabriela Bloomgarden.
→ crédits : A_Kata


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Mar 14 Fév - 14:13

bienvenue parmi nous LOVE

_________________

   
« Elle pleure parce que son cœur s'est remit à battre aujourd'hui alors qu'elle n'y croyait plus depuis longtemps. Elle pleure pour tellement de raisons qu'elle n'a pas envie d'y penser. C'est toute sa vie qui lui revient dans la figure. Alors, pour se protéger un peu, elle se dit qu'elle pleure pour le plaisir de pleurer et c'est tout. » — Anna Gavalda .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t562-joan-acciari-gabriela-bloomgar

avatar

→ participation : 2
→ avatar : Bella Hadid
→ crédits : Soha (bazzart)


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Mar 14 Fév - 14:42

Merci beaucoup ! KEUR SUR TOI

_________________
Please, dream
foolish human


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 52
→ avatar : Ben
→ crédits : kozmic blues (avatar)


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Mar 14 Fév - 18:25

Bienvenue ma belle, bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si besoin KEUR SUR TOI KEUR SUR TOI KEUR SUR TOI

_________________


Perd pas espoir connard
Comment tu sais que tu l'aimes ?
- Parce qu'elle ma dit je t'aime, et j'suis encore avec elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 407
→ avatar : gabriele beddoni
→ crédits : sofie


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Mar 14 Fév - 19:42

bienvenue sur paname KEUR SUR TOI

_________________
you, me and only us
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t178-rafaele-parisi-gabriele-beddon

avatar

→ participation : 161
→ avatar : Chloé Norgaard
→ crédits : Edinburgh


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Mer 15 Fév - 8:56

bienvenue parmi nous ma jolie ! KEUR SUR TOI
bon courage pour la fin de ta fiche ! LECHE

_________________




Dance, when you're broken open. Dance, if you've torn the bandage off. Dance in the middle of the fighting. Dance in your blood. Dance when you're perfectly free. ― Jalaluddin Rumi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t554-skylar-al-nahyan-chloe-norgaar

avatar

→ participation : 296
→ avatar : Camille Lou
→ crédits : Sofie (avatar) - cm-gifs (gif)


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   Sam 18 Fév - 14:27

Bienvenue ici :)

_________________

Ti amo per sempre
"Des yeux qui font baisser les miens, un rire qui se perd sur sa bouche. Voilà le portrait sans retouche de l'homme auquel j'appartiens. Quand il me prend dans ses bras, il me parle tout bas. Je vois la vie en rose... Il me dit des mots d'amour, des mots de tous les jours et ça me fait quelque chose. Il est entré dans mon cœur, une part de bonheur dont je connais la cause." ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t181-chelsea-martin-camille-lou#110

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ophélia Lange ▸ Bella Hadid   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ophélia Lange ▸ Bella Hadid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma poupée Bella " Héléna" de 85 cm
» Si Bella était une louve...
» Hello Papagena Tu Le Bella Comme Le Papaya | 100%
» Comment changer la langue dans le NUVI 3790T
» QEEL: Groupe en haut et organisation en 2 colonnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paname Lève Toi !  :: J'ai deux amours, mon pays et Paris :: Allez venez Milord-
Sauter vers: