Partagez | 
 

 BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

→ participation : 19
→ avatar : Lea Delaria
→ crédits : Lux Aeterna (avatar), GroggySoul (signature)


MessageSujet: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 3:50



   
Barb(ara) André
   La rue assourdissante autour de moi hurlait.

   

ANDRÉ


Barbe

feat. Lea Delaria
Nom de famille et prénom; Personne ne s'appelle Barbe, pas même elle, et pourtant la force d'habitude a balayé l'état civil pour ne laisser place qu'à son surnom. Jusqu'aux les lettres qu'on lui écrit ont été amputé des dernières syllabes du prénom originel, Barbara. Si Nabokov l'aurait présenté, sans doute aurait-il réitéré son jeu syllabique, mais la seule chose à en retenir serait qu'elle n'est maintenant plus que Barbe, auparavant cryptide de la nuit, aujourd'hui personnage de chair et d'os. Son patronyme hérité du père lui est comme un deuxième prénom, puisqu'il est bien connu que les barbes se doivent d'être rattachée à un appendice, rares sont ceux qui se permettent la familiarité de ne pas rajouter André aux évocations de l'oiseau de nuit. Âge; Elle ne berne plus personne, Barbe, malgré les couleurs d'encres qu'elle utilise pour noircir ses cheveux, les grosses lunettes sur son visage pour cacher les rides qui se creusent de plus en plus, si elle a toujours accepté de vieillir, n'a pas bronché pour accueillir à bras ouvert sa cinquantaine, maintenant qu'elle se rapproche de la sixième dizaine, elle se retrouve une peur de se faire refourguer à la maison de retraite dès la première occasion venu. A cinquante huit ans, pourtant, la vieillesse devrait encore lui laisser quelque années de répit. Date et lieu de naissance; Son anniversaire est une date dont la case du calendrier est complètement bariolée, nouveau prétexte de faire couler l'alcool à flots et de se précipiter dans les bras des premières précieuses venues, si vous êtes vers Clichy un 20 septembre, nul doute que vous trouverez une bande d'éméchées avec un nombre inimaginable de chapeau d'anniversaire sur tout le corps.  Elle ne se donne pourtant pas la peine de rentrer à Aubusson, patelin creusois qui l'a vu grandir, sachant pertinemment que là bas il n'y a plus rien pour elle. Nationalité et origine(s); Il est difficile pour Barbe de revendiquer autre chose que des origines purement françaises. En étant née dans la Creuse, elle s'est bien vite rendue compte que toute sa famille habitait ici depuis des temps indicibles, agriculteurs et éleveurs de génération en génération, la profession la plus élevée de la portée de son père étant son oncle Henri qui avait réussi, on ne sait comment, à devenir conseiller chez Pole Emploi. Cocorico. Les amours; Barbe et les amours, c'est tout ou rien. Quand il y en a une qui lui tape dans l’œil, elle s'y accroche jusqu'à l’étouffer de cadeaux et de bouquets de fleurs, et elles la laissent souvent pour la même raison : trop gentille, trop amoureuse, trop tout, mais Barbe ne s'en excuse pas. Chacune de ses relations a été une montagne russe d'émotions et de bons moments, mais, pour accéder au cœur de Barbe, il faut avoir quelque chose en plus, elle ne saurait dire quoi. Toujours très discrète sur ses relations, pudique malgré le personnage excentrique qu'on lui connait, elle ne pense pas avoir connu le grand amour, et pense encore pouvoir tomber dessus.La famille; La famille, c'est bien connu, on ne la choisi pas, et dans le cas de Barbe, naître dans cette bande de joyaux lurons a plutôt été un coup du sort et une ironie risible plus qu'autre chose. Elle n'a plus aucun contact avec ses parents, parlent encore avec son plus jeune frère qui essaye tant bien que mal de recoller les morceaux, en vain. Les amis; Parfois, les amis, c'est tout ce qu'on a, et, dans le cas de Barbe, les quelques personnages qu'elle a rencontré en montant à la capitale l'ont sans doute empêché de finir à la rue. Les amis, il n'y a rien de plus important pour elle, l'amitié de Barbe, c'est un peu comme une loterie, certains l'ont dès le premier mot échangé, d'autre pourront s'évertuer à venir chaque jour avec le même ticket qu'elle ne se souviendrait pas d'eux, une chose est sûr, Barbe est la bonne samaritaine des perdus et des rejetés. Les emmerdes; Les emmerdes, Barbe a connu, Barbe a assez donné. Squatter chez les potes, se refaire une garde robe chez l'Abbé Pierre, accepter un job qui l'exploite jusqu'à la moelle pour se payer un semblant d'appartement, elle est passée par tout ça sans broncher, contente de faire partie de la grande Paris et de son ambiance si particulière que les poètes n'ont jamais réussi à capturer. Aujourd'hui, on peut dire que Barbe est sortie des emmerdes, ne mène pas encore la vie de château mais ne s'inquiète plus des lendemains et des fins de mois difficiles. Et sinon, Paris c'est quoi pour toi ? Paris c'était un rêve de gosse mise à l'écart, un avenir de promesses et de nouveaux horizons, là où la vraie vie devait commencer après le désastre qu'avait été le début de son existence. Elle l'a deviné à travers les films, les livres, les poèmes et les chansons, Paris c'était l'impossible qu'il fallait atteindre pour réussir à respirer sans suffoquer. Et Paris a tenu ses promesses. D'ailleurs, pourquoi t'y vas ? Pour faire vivre la nuit. Barbe, derrière sa petite silhouette robuste, est la reine incontestée de la nuit parisienne queer, son bar à moitié transformé en boite de nuit avec le temps reste, malgré les années et les changements dans le quartier, le point de rencontre pour les nocturnes qui n'ont toujours pas gagné leur droit à la ville, qu'ils soient homo, drag, trans, curieux, elle a tout vu, Barbe, monument indéboulonnable de la place Clichy. On murmure que, si les putes ont été chassé du boulevard, il en resterait quelques unes à l'intérieur. Groupe; Si elle ne s'est pas encore mise à manger des graines de façon quotidienne, Barbe a définitivement laissé tomber les fast-food américaines pour boire des cafés déstructurés chez les hipsters du coin (vélo).

un Sans doute sont-ils une des premières choses que l’on voit de Barbe quand elle se promène les bras nus, les souvenirs de sa vie marqués sur son corps à l’encre ou au tissu cicatriciel. Elle rechigne toujours à dévoiler la signification de ses tatouages, sans doute parce que la plupart d’entre eux ont été fait lors des envies folles, des moments d’ivresse ou de colère, traces de ses revendications obsolètes ou de ses amours passés. Plusieurs cicatrices ornent son cœur sans que pourtant aucun de ses os n’aient été brisé, quelques bagarres ont su rester ancré dans sa mémoire et sur sa peau, se forcent à sa mémoire quand elle se regarde trop longtemps dans le miroir.
deux Chez barbe, c’est cet endroit que les bobos des buttes prennent d’assaut en ce moment, c’est ce bar des boulevards mal fréquentés que les jeunes s’arrachent grâce à ses boissons aux prix réduits, c’est la piste de danse sur laquelle on vient oublier la vie l’espace d’une nuit. Elle s’est retrouvée avec ce truc sur les bras un peu par hasard, d’abord local minuscule, repaire des rejetons rejetés, des crêtes iroquoises et des manteaux de cuir, la devanture souvent vandalisés à la peinture rouge de messages de haine, il a autant changé au fil du temps que le quartier qui l’entoure. A coup d’agrandissement, de rénovations, si les putes et les dealers se font bien plus discret place de Clichy, les néons des sex-shop sont fatigués, la vitrine de Chez Barbe et, elle, toujours brillante et accueillante, lieu hybride où l’on peut aussi bien s’asseoir au bar pour retrouver sa clique que se déhancher sur la piste de danse, un peu en retrait.
trois Barbe, même si elle n’y connaît rien, a toujours adoré la musique, l’écouterait jusqu’à s’en faire saigner les oreilles. Des vinyles aux premiers cds, la joie de connaître les débuts de la musique à emporter partout et aujourd’hui le confort de pouvoir la glisser dans sa poche, elle est comme une adolescente qui use de ses deux écouteurs pour mettre le monde à distance, un bouclier pour ne pas affronter le dehors et s’échapper du goudron dégueulasse pour marcher sur des nuages de notes. Elle écoute de tout et n’importe quoi et adore chaque jour redécouvrir le bouillonnement de la scène parisienne à travers des endroits plus insolite. Pour les jeunes en manque de notoriété autant que pour les vieilles bandes usées par la route, tout le monde sait que Chez Barbe, tout et n’importe quoi se joue au fil de la nuit, pourvu que les notes soient assez endiablés pour envoûter les corps.
quatre La famille reste la plus grande part de mystère autour de ce bout de femme minuscule. On lui connaît un frère à travers quelques appels et bonnes convenances, on se demande s’il existe autre chose. Deviner qu’elle s’est arrachée de la Creuse peu après ses dix huit ans à cause de sa sexualité et sa volonté de ne pas s’excuser pour ce qu’elle est n’est pas chose compliquée, en savoir les détails est mission impossible. Sans doute elle-même ignore-t-elle si ses deux parents sont encore en vie, la carrière qu’ont décidé d’embrasser ses frères et sœurs, si ses cousins ont réussi à fonder une famille, mais, si beaucoup se permettent de lui poser des questions, elle n’y pense jamais d’elle même comme si, avec le temps, son cœur déchiré avait fini par se raccommoder seul, sans l’aide de personne.
cinq Beaucoup connaissent Barbe pour sa gentillesse. Les sourires et la monnaie de sa baguette qu’elle donne aux sdf en sortant de la boulangerie, les paquets de pâtes aux associations qui l’attendent à la sortie des caisses de l’hyper, le bras qu’elle tends pour qu’on lui prenne du sang au premier sms qu’on lui envoie à cause des réserves faibles. Les serveurs en trop qu’elle emploie parce qu’elle ne veut pas les voir finir, comme elle, à la rue, parce qu’elle sait bien que dormir dehors il y a trente ans et aujourd’hui, ce n’est plus la même chose, que, sans doute, elle a été, contre tout, une des chanceuses qui a vu le bout du tunnel. Elle ne s’embête plus à s’engager, vouloir faire changer les choses au niveau de la ville, apporte son aide ponctuelle sans même y penser, se contente d’être là pour enrager les snobs et ceux qui s’offusquent de son existence. Mais, si Barbe a le cœur sur la main, mal avisé est celui qui voudrait en profiter ou en abuser, elle n’a aucun scrupule a jeter dehors les malotrus et les regarder crever de froid sous la pluie.
six Barbe est férue de nouvelle technologie, elle est comme une enfant en ébullition lorsqu’on lui parle des nouvelles possibilités de la science, des robots sur mars, des robots sur terre, de tout ce que peuvent faire les téléphones aujourd’hui. Toujours à télécharger une nouvelle application, vouloir passer à la basse consommation d’énergie, refourguer sa vieille voiture électrique pour une entièrement électrique, on peut même parfois la voir traîner dans des salons où elle semble comme une enfant perdue, des étoiles au fond des yeux. Sans doute des relents de jeunesse dans le fond du ventre, elle aime particulièrement les financements participatifs et ne peut s’empêcher de laisser des petites sommes pour ceux qui essayent de rendre l’avenir plus lumineux, moins polluée.
sept Si le quartier a changé, Barbe aussi. Oublié les petits squats dégueulasses dans lesquels elle dormait, bonjour l’appartement lumineux qui donne vue sur le Sacré Cœur, la vue de sa fenêtre étant comme un plan tiré d’un film de Truffaut – bien sûr, quand elle a acheté l’appartement, le marché immobilier n’était pas le même qu’aujourd’hui, mais le fait est qu’elle a les moyens de le garder contrairement à ses quelques voisins qui ont parfois dû déménager pour laisser place à d’autres tellement différents. Barbe se laisse porter par la mode, sur son petit vélo qui l’aide à déambuler dans Paris, se laisse surprendre à aller dans des bars où le café n’est pas servi moulu, se perd dans des expositions d’arts contemporains auquel elle ne comprend rien, s’essaye à manger dans des restaurants végans où les serveuses lui font la morale sur ses chaussures en cuir.
huit Si Barbe est venue à Paris en premier lieu, c’est à cause de la réputation de la ville, de tous ce que les auteurs et les poètes ont pu en dire, des chansons à son honneur, des vieux pavés porteur d’histoire. Si elle y est restée, malgré tout, c’est à cause de son atmosphère si particulière, des gens qui y habitent, la ville a cette capacité à être aussi attirante que dégoûtante. Si elle a bien fait quelque voyage dans des lieux dépaysants, elle sait bien qu’elle ne quitterait son quartier qui pue la pisse pour rien au monde, les rer défaillants et les métros bondés, les grèves à répétition et les pigeons qui envahirait jusqu’à son salon pour quelques miettes de pain.
neuf Si Barbe est quelque peu rebutée à l’idée d’avoir une famille de laquelle s’occuper, sans doute terrifiée à l’idée de blesser un petit être autant que ses parents ont pu le faire pour elle, elle a un bouledogue anglais récupéré dans un refuge, gros tas de graisse qui ronfle dans son panier à longueur de journée – panier qu’elle a mis sur le canapé, refusant de perdre le semblant d’autorité qu’elle a sur lui en lui laissant croire qu’il peut dormir sur le convertible ikéa sans qu’elle ne soit d’accord. Appelé gentiment Général parce qu’elle lui trouve une ressemblance avec De Gaulle – elle est la seule à la voir – il se traîne souvent derrière elle, s’écarte parfois pour faire un tour seul et se laisse retrouver devant la porte d’entrée de son appartement ou de son bar. Un peu puant, très baveux, il est comme une mascotte pour les clients qui ne peuvent s’empêcher de le papouiller – et cela est loin de lui déplaire.
dix Les amours de Barbe, son deuxième jardin secret, mais tout le monde sait quand une fille lui a tapé dans l’œil. Pas discrète, maladroite comme les premières fois, Barbe qui drague, c’est un peu comme un gosse qui offre une fleur arrachée à même le sol, sans penser à retirer le bulbe et les insectes qui s’y promènent. Mais Barbe qui aime, c’est toujours un spectacle à voir, une montagne d’efforts et d’attentions, une envolée magnifique qui finit toujours par un atterrissage catastrophique. Cœur brisé à répétition, elle a finit par se faire une raison de ses ruptures, qu’elle arrive maintenant à dépasser au bout de seulement quelques pots de glace.
onze La nuit est son royaume, bien qu’elle soit aussi visible en journée, à se demander s’il lui arrive de dormir. Malgré son âge, qu’elle ne cache pas – beaucoup – Barbe continue à s’incruster sur sa piste de danse, se laisse inviter dans les soirées par sa bande d’amis qui n’a pas changé depuis des amis, se perd parfois en rentrant chez elle par les premiers métro, a pris la mauvaise habitude d’aider à faire passer ses gueules de bois en passant au mac donalds, mauvaise habitude de plus en plus inefficace vu que l’alcool ne semble plus la pardonner. Pourtant, Barbe sort encore, Barbe vadrouille d’une fête à une autre, invitée partout sans qu’on ne le sache, prête à mettre l’ambiance alors qu’on préférerait qu’elle reste parfois silence.
douze Son seul vice, sans doute comme beaucoup de personne, reste la cigarette. Elle est pourtant la première à mettre les jeunes en garde contre ça : mauvaise haleine, dépendance, pompe à fric, elle a aussi lu par curiosité les quelques articles sur les fumeurs, leur dépendance, en vain. Son petit tabac à rouler – surprenant d’ailleurs qu’elle n’en ai pas encore trouvé un qui soit locale – parfois un peu d’herbe pour mieux faire passer la soirée, ses feuilles et son briquet ne la quitte jamais. Consciente de son vice, elle n’a pourtant jamais voulu tester les sottises que sont les cigarettes électroniques ou les patchs de nicotine : au moins, avec le tabac, elle sait les merdes qu’elles respirent et les maladies qui l’attendent.

Prenom/Pseudo HJ; vntmlsc, parce que je suis un poète. Âge;  WUT !  Localisation; Première région betteravière d'Europe, merci Napoléon.  Fréquence de connexion; En général tous les jours, si j'écrivais à cette fréquence ça serait bien  GOGOGO  Type de personnage; Elle est totalement inventée, la pauvre. Où as tu trouvé le forum ? Je l'ai vu passer et on m'a forcé à le suivre (et puis bon je suis pas difficile à convaincre en général). Une cass-dédi ? Non, mais j'ai des big up en réserve si jamais. 


_________________
That's the thing about girls.
Every time they do something pretty, even if they're not much to look at, or even if they're sort of stupid, you fall in love with them, and then you never know where the hell you are. Girls. Jesus Christ. They can drive you crazy. They really can.


Dernière édition par Barbe André le Sam 14 Jan - 18:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t406-barbe-andre-lea-delaria

avatar

→ participation : 11
→ avatar : lily collins
→ crédits : nebula. / amiante, swan


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 4:02

La perfection LOVE

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 217
→ avatar : UNE AUTRE
→ crédits : AILAHOZ/LERA


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 10:36

MON DIEU
CA PROMET
bienvenue sur paname
rzihuruieuz"'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t188-ada-hesl-lera-pentelute

avatar

→ participation : 407
→ avatar : gabriele beddoni
→ crédits : sofie


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 10:40

bienvenue ici & bon courage pour ta fiche KEUR SUR TOI

_________________
you, me and only us
by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t178-rafaele-parisi-gabriele-beddon

avatar

→ participation : 161
→ avatar : Chloé Norgaard
→ crédits : Edinburgh


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 11:10

oh ouaaaaais trop original j'adore!
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche LOVE

_________________




Dance, when you're broken open. Dance, if you've torn the bandage off. Dance in the middle of the fighting. Dance in your blood. Dance when you're perfectly free. ― Jalaluddin Rumi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t554-skylar-al-nahyan-chloe-norgaar

avatar

→ participation : 299
→ avatar : AMELIA ZADRO
→ crédits : BALACLAVA


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 13:56

connaissais pas
j'adore !
bienvenue

_________________
LOVE FUCK OFF

#TEAMJOSEVAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t106-josee-joly-amelia-zadro

avatar

→ participation : 62
→ avatar : troye sivan
→ crédits : luminescence.


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 20:53

OH L'AVATAR ! CA DECHIRE ! MDR
trop hâte de voir ce que tu vas faire d'elle ! GOGOGO

_________________


shape your love
boy, you know i want your love
your love was handmade for somebody like me. come on now, follow my lead. i may be crazy, don't mind me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t270-oli-roy-troye-sivan#1930

avatar

La Connasse
→ participation : 181
→ avatar : Giza Lagarce
→ crédits : moondust


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 22:53

Non mais toi et tes persos ils sont tellement qdghdgqkdfqjfdqkud
Même si je suis encore amoureuse de Guan Very Happy

Bienvenue HEH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 19
→ avatar : Lea Delaria
→ crédits : Lux Aeterna (avatar), GroggySoul (signature)


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 23:21

Elvire : c'est toi la perfection voyons DEAD
Georgie : mais c'est elle, tu ne la reconnais pas Very Happy ?

Merci à tout le monde pour l'acceuil DEAD

_________________
That's the thing about girls.
Every time they do something pretty, even if they're not much to look at, or even if they're sort of stupid, you fall in love with them, and then you never know where the hell you are. Girls. Jesus Christ. They can drive you crazy. They really can.


Dernière édition par Barbe André le Dim 8 Jan - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t406-barbe-andre-lea-delaria

avatar

« la nébuleuse »
→ participation : 166
→ avatar : ALYSHA NETT. ♥
→ crédits : WOLFGANG (A.) / NEON DEMON (S.)


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 7 Jan - 23:38

    Bienvenue sur Paname LOVE
    bon courage pour ta fiche! Si tu as des questions n'hésite pas SAD

_________________

Le plus bel amour est celui qui éveille l'âme et nous fait nous surpasser. Celui qui enflamme notre cœur et apaise nos esprits. C'est ce que tu m'as apporté.— n'oublie jamais.


echarter ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 40
→ avatar : Connor Franta
→ crédits : luminescence


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Dim 8 Jan - 14:09

Bienvenue parmi nous LOVE LECHE
Bon courage pour ta fiche CUTE
Et quel choix de malade avec Lea ! CUTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 18
→ avatar : Elliot Fletcher
→ crédits : @Pandora


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Dim 8 Jan - 19:53

SAD SAD SAD KEUR SUR TOI KEUR SUR TOI KEUR SUR TOI

_________________
De ta bouche coco naïve
L'océan me parle , lagon bleu à l'eau saline sur tes lèvres parme... ©alas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 11
→ avatar : mads mikkelsen.
→ crédits : (c) PECULIAR SOLDAT.


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Lun 9 Jan - 5:04

Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara


c'était le moment culture de la semaine LOVE
t'es bonne MICHEL

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

→ participation : 19
→ avatar : Lea Delaria
→ crédits : Lux Aeterna (avatar), GroggySoul (signature)


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Lun 9 Jan - 23:32

Merci à tous les trois J'AIME ! !
Isidor : je pensais m'être débarrassé de toi wsh HEIN ! T'es moche en plus BLOODY ( EVIL )

_________________
That's the thing about girls.
Every time they do something pretty, even if they're not much to look at, or even if they're sort of stupid, you fall in love with them, and then you never know where the hell you are. Girls. Jesus Christ. They can drive you crazy. They really can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t406-barbe-andre-lea-delaria

avatar

→ participation : 51
→ avatar : Landon Liboiron.
→ crédits : @Wanderlust/sophy, Astra, peculiar soldat, ghost czerny, thestral.


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Mar 10 Jan - 13:20

Je sens le personnage de folie, comme d'habitude DEAD
NIARK KEUR SUR TOI

_________________


Nothing’s left in here.
Children ☽ I’m alone in here, all I know is gone and I don’t want to die. What will be of me tomorrow ? Am I meant to be another orphaned child ? Another victim full of sorrow ? Mother, why have you deserted me ? Father, why must we all struggle to survive ? And must I grow to be like you ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t414-val-sauvage-landon-liboiron

avatar

→ participation : 19
→ avatar : Lea Delaria
→ crédits : Lux Aeterna (avatar), GroggySoul (signature)


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Mer 11 Jan - 19:07

OOPS

_________________
That's the thing about girls.
Every time they do something pretty, even if they're not much to look at, or even if they're sort of stupid, you fall in love with them, and then you never know where the hell you are. Girls. Jesus Christ. They can drive you crazy. They really can.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t406-barbe-andre-lea-delaria

avatar

« la nébuleuse »
→ participation : 166
→ avatar : ALYSHA NETT. ♥
→ crédits : WOLFGANG (A.) / NEON DEMON (S.)


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 14 Jan - 15:14



OH NON ! C'est fini !
tu vas pas nous quitter quand même ?!
Et bah alors ? Tu viens plus aux soirées ? Non sérieusement, qu'est-ce qu'il t'arrive ? Un petit coup de mou ? Un contre-temps ? Ton hamster est tombé malade ? Tu t'es cassé le pied contre les barreaux de ton lit ? Pas de panique, pas de panique. Si tu souhaites continuer ta fiche, et conserver ton personnage, tu as juste à en faire la demande ici, sans quoi, on est au regret de te dire en revoir et on n'en a carrément pas envie tu vois....

_________________

Le plus bel amour est celui qui éveille l'âme et nous fait nous surpasser. Celui qui enflamme notre cœur et apaise nos esprits. C'est ce que tu m'as apporté.— n'oublie jamais.


echarter ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

« la nébuleuse »
→ participation : 166
→ avatar : ALYSHA NETT. ♥
→ crédits : WOLFGANG (A.) / NEON DEMON (S.)


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    Sam 14 Jan - 18:24



Validé(e) !
Bienvenue à Paris !
Félicitations ! Tu viens de te faire valider et dès à présent, tu vas pouvoir te lancer dans le grand bain et devenir un vrai parisien ! Pour devenir un parfait newbie, pense à remplir ton profil et surtout à t'inscrire dans nos divers listings, ça t'aidera à trouver des liens !
Une fois tout ceci fait, tu n'auras plus qu'à trouver une vie sociale à ton personnage grâce à la fiche de liens et les divers réseaux sociaux ! Pour finir, on te conseille quand même d'aller jeter un petit coup d'oeil à la banque des points.

Et maintenant ? Amuse-toi et rejoins nous sur la Chatbox si le coeur t'en dit !

_________________

Le plus bel amour est celui qui éveille l'âme et nous fait nous surpasser. Celui qui enflamme notre cœur et apaise nos esprits. C'est ce que tu m'as apporté.— n'oublie jamais.


echarter ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria    

Revenir en haut Aller en bas
 
BARBE ANDRE ▸ Lea Delaria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens peindre la barbe de Gandalf
» Fan club de Jared Leto -plus connu sous le nom de Dieu-
» Au revoir Mr Verchuren
» Je sors de l'ombre moi aussi.
» cherche partition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paname Lève Toi !  :: J'ai deux amours, mon pays et Paris :: Allez venez Milord :: Citoyens de Paname-
Sauter vers: