Partagez | 
 

 June Marple ▸ Frida Gustavsson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 9:40



   
June Marple
   Chaque nuit mon cœur s'emballe, je tachycarde.

   

Marple


June

feat. frida gustavsson
Nom de famille et prénom; Marple : c'est le nom de maman, un nom dont les racines sont bien ancrées à Denver, Colorado. June : C'est joli, June, et pourtant, c'est la facilité, mois du calendrier. Parce qu'elle est née en Juin, June, et qu'on ne l'attendait pas. Il fallait lui trouver un nom, à cet enfant né directement après le premier, cette jumelle-surprise. Alors c'est June. June c'est facile mais June elle est pas facile et c'est peut-être pour se rebeller qu'elle est folle, pour se rebeller contre ce départ raté. Âge; 25 ans. Date et lieu de naissance; Le 26 Juin 1991 à Denver dans le Colorado. Nationalité et origine(s); Américaine bien que son père soit Français, elle n'a pas la double nationalité. Les amours; June, elle est Pansexuelle. Elle s'entiche, elle tombe amoureuse, souvent, beaucoup, très fort, puis elle change d'avis, elle part, elle déteste, elle souffre. La famille; Il y a son frère jumeau, Iron, dont elle a toujours été très proche. Pendant longtemps, ça a été lui qui vivait le monde pour elle, lui qui avait les pieds sur terre pendant qu'elle avait la tête dans les nuages. Maman est restée en Amérique mais Maman n'est pas une bonne personne et ça fait des années que June et elle n'ont plus eu de contact. Puis, il y a Papa, celui qui jurait en Français, celui qui est parti, il y a 13 ans. Les amis; Les amis, ils n'ont jamais été nombreux. C'est que c'est pas facile de l'aimer, June. Elle est changeante, ça donne le tournis. Puis elle est pas toujours gentille. Les emmerdes; June, elle est souvent en dèche et sa compréhension de l'argent, c'est comme tout, ça va, ça vient. Des fois, elle gère, elle fait attention, elle travaille. D'autres fois, elle perd pied, elle sait plus, elle dépense. Et sinon, Paris c'est quoi pour toi ? Paris, c'est la poésie, la classe à la française. Paris, c'est tous ces gens qui parlent une langue chantante. Paris, c'est un nouveau continent, une nouvelle vie. Paris, c'est une partie de ses gênes. D'ailleurs, pourquoi t'y vas ? Elle y habite. Nouvelle étape sur son long voyage : un temporaire à l’arrière-gout de toujours. Groupe; Bicyclette  

1. June, elle est folle. Elle pourrait être l’enfant caché d’Alice et du Chapelier. Elle rejoue l’histoire à l’envers : notre monde à nous lui fait peur parce qu’elle vient du Pays des Merveilles. En fait, June elle est bipolaire. Ça veut dire que des fois c’est facile, même trop facile, et des fois c’est impossible. Elle est prise dans un cycle infernal d’hauts vertigineux et de bas écrasants.

2. La politesse, c’est pas son truc. Elle est trop spontanée pour ça. Elle fait des efforts, quand elle a assez de sa tête pour ça, mais c’est pas toujours évident. Elle n’aime pas la distance que ça met entre deux personnes, la politesse.

3. June, ça ne fait pas longtemps qu’elle est écolo. C’est depuis Josh, depuis qu’ils sont partis ensemble sur la route et qu’ils vivaient de rien. Elle a toujours vécu de rien, la blonde, mais là c’était différent, c’était vraiment rien, ni murs ni projets. Il parlait tout le temps de ça, Josh, de la planète et de comment elle était belle. June, elle a fini par s’identifier à la terre. Parce que les gens la tuent à petit feu, lui prennent tout ce qu’elle a offrir. June a décidé de la protéger, même si des fois, elle confond écolo avec hippie, même si des fois elle est ridicule et naïve.

4. L’enfance de June a été discrète. Elle vivait dans sa chambre, avec Iron. Elle n’allait presque jamais dans les autres pièces de la maison. C’était comme si elle occupait un appartement toute seule, déjà. Pendant toute une période, Iron était son seul lien avec l’extérieur.

5. La mère des jumeaux battait leur père. C’était une femme instable et très irascible. Elle frappait quand elle était jalouse, elle frappait quand elle était en colère, elle frappait quand elle avait peur. Pour le meilleur ou pour le pire, elle ne faisait pas très attention à June, cette enfant qu’elle n’attendait pas. C’est Iron qui prenait les coups quand elle en avait fini avec Papa.

6. Papa, il a pas supporté ça longtemps. Il est parti quand les gosses avaient 12 ans. Il s’est enfoui, il a rien dit, et June ça l’a détruite. Parce que c’était comme s’il avait jamais été là, comme si elle l’avait halluciné depuis le début. Elle l’a attendu, devant la porte, comme un chien abandonné. Elle l’a attendu longtemps et c’est son frère, encore, qui a dû la ramener et lui expliquer qu’il ne reviendrait pas.

7. Le duo Papa-June, pourtant, il était fort. Pas plus fort que Iron-June, parce que rien ne sera jamais plus fort que Iron-June, mais fort quand même. Il s’occupait d’elle quand leur mère n’avait d’yeux que pour Iron. Il lui parlait en Français comme s’il s’agissait d’une langue secrète. Alors June elle est bilingue mais quand il est parti, elle a fait semblant qu’elle savait pas, qu’elle ne connaissait pas un mot de Français. Ici, elle est bien obligée d’articuler quelques mots de la langue de son père de temps en temps, pour se faire comprendre.

8. Les endroits exigus sont un remède assez efficace contre la crise (d’angoisse ou de dépression). Là où il y a à peine la place pour s’y glisser. Entourée de solide, éloignée de ce monde si grand, si effrayant, elle se sent protégée. Quand elle parcourait l’Amérique avec Josh, il lui est par exemple arrivé de dormir dans le coffre de la voiture.

9. Josh, elle a cru que c’était la solution. Elle l’aimait passionnément, aveuglément, et quand il lui a demandé de quitter New York avec lui, elle a pas hésité. Leur vie est devenue un long road trip, belle promesse d’une vie-vacance. Il lui a dit d’arrêter de prendre ses médicaments, il lui a dit qu’il serait son rempart contre la folie. Au début, c’était bien.

10. La France, c’était pas vraiment au programme. Si elle a voulu y aller, c’est à cause d’un mail d’Iron. Un mail dans lequel il disait qu’il s’installait à Paris. Il a été facile de jouer sur les envies d’ailleurs de Josh pour le pousser à choisir la France. Après quelques semaines d’efforts pour réunir assez d’argent, ils sont finalement partis.

11. L’état de June s’est dégradé de plus en plus. Josh, avec toutes ses bonnes intentions, n’était pas le rempart qu’il avait promis d’être. Il ne savait pas ce que c’était vraiment, la folie de June, parce qu’il ne l’avait connue que médicamentée ou heureuse. Il n’en avait vu que la folie amusante, le décalage romantique d’une fille aux yeux qui pétillent. Mais June c’est pas ça. C’est pas ça, être bipolaire. C’est pas marrant, c’est pas romantique, c’est dangereux. Ils ont commencé à s’engueuler, June a commencé à déprimer, devenir insupportable, l’attaquer, se blesser. June a recommencé à pleurer et à tout détester. Elle a essayé de le tuer, il lui a promis que c’était pas si grave, qu’il l’aimait toujours, elle est partie.

12. Aujourd’hui, June habite à nouveau avec son frère jumeau. Elle l’a retrouvé à Paris et, après quelques jours mouvementés, elle a regagné un peu de stabilité. Ils ont fait un pacte : il reste loin de la drogue et des problèmes et elle accepte de se faire soigner.


Prenom/Pseudo HJ; Flo Âge; 23 ans Localisation; Bxl   Fréquence de connexion; 6/7 Type de personnage; Inventé Où as tu trouvé le forum ? Soso  LOVE  Une cass-dédi ? Pour Romuald, si seulement tu t'étais appelé Nicolas. Des bisous, Flo.  



Dernière édition par June Marple le Mer 28 Déc - 19:11, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 9:40



   
Il était une fois

   
Ça fait des jours que c’est comme ça. Des jours que l’ambiance est partagée entre les silences macabres et les gueulantes de June. Parce qu’elle en peut plus du regard apitoyé de Josh. Elle en peut plus de cette façon qu’il a de bouger lentement, de ne pas être réactif et de tout laisser couler. Ça ira, tout ira bien, c’est tout ce qu’il est capable de dire, encore et encore. Mais tout n’ira pas bien, pas tout seul, pas sans aide. Parce qu’elle est bipolaire, qu’elle ne prend plus ses médicaments et que ce n’est pas un jeu. Comment est-ce qu’il ne peut pas voir la noirceur qui semble avoir tout imprégné dans le monde, tout autour d’elle ? Elle qui se sent de l’encre noire dans les veines, elle qui a peur de tout et qui a froid, tout le temps. Elle essaye de le faire bouger en hurlant et en lui lançant des choses mais il s’obstine à rester cool. Le pire, c’est peut-être quand il la serre dans ses bras sans rien dire. Ça la plonge dans une colère sombre rapidement supplantée par une tristesse sans fond.

Ah, qu’est-ce que ça lui fait mal d’être avec Josh. Sa présence lui renvoie à la gueule à quel point elle est difforme, à quel point elle est folle. Il faudrait qu’il meurt ou il faudrait qu’elle se tue. Est-ce que c’est la même chose ? Est-ce qu’ils ne font qu’un ? « Josh, est-ce qu’on ne fait qu’un ? », elle demande, levant les yeux vers lui pour la première fois depuis ce matin. Il est surpris, lui, parce qu’il est habitué au silence morne. Il s’arrête de marcher, attrape sa main dans la sienne et lui souris. Est-ce la June dont il est amoureux, sa June à lui, qu’il aperçoit là ? Merde, comme il est heureux : ils ont vaincu la folie. Ses yeux s’illuminent et June aussi, elle est surprise. Elle est surprise de sentir son cœur battre un peu plus fort, en réaction à ces yeux qui brillent. Elle l’aime, putain, elle l’aime. « Bien sûr qu’on ne fait qu’un June. C’est ça, l’amour, ne faire qu’un. » Il y a tellement d’espoir dans sa voix que, pendant un instant, June a envie de le gifler. Dis pas des trucs comme ça, tu sais pas. Pourquoi toi tu saurais ce que c’est que l’amour ? Pourquoi toi et pas moi ?. Ça passe. Elle oublie, esquisse un sourire, retiens l’information. Ils ne font qu’un.

Mais le temps passe, ils recommencent à marcher et le ciel est toujours gris. Il y a toujours en elle, ce monstre qui creuse ses entrailles. Marcher lui fait mal, respirer lui fait mal, penser l’horrifie. Il faut qu’ils s’arrêtent. Sa gorge se noue et elle sent les larmes affluer dans les yeux. Elle ne sait pas pourquoi, elle ne sait pas ce qui la rend triste. L’impasse de sa vie ? Toute sa vie ? Elle connaît les bonnes choses à faire, la patiente, et elle cherche un point lumineux. Rien n’est lumineux. Iron ? Iron, il est pas là, Iron, il est heureux et elle devrait le laisser seul. Elle n’aurait pas dû venir en France.

Elle ne peut plus avancer. Elle se laisse lamentablement glisser par terre et c’est la crise de larmes. Josh est déçu. Il la regarde d’abord de haut, impuissant. Il a tout essayé avec elle. Par-dessus tout : il l’a aimée. Pourquoi n’est-ce pas suffisant ? « Tu fais chier, June. » C’est tout ce qu’il trouve à dire, acerbe. June, elle devrait répondre, elle devrait l’engueuler, se défendre parce que ce serait comme défendre son doit d’être en vie. Sauf qu’elle est plus certaine d’avoir le droit d’être en vie. Alors, elle ne dit rien. Elle se tait et pour Josh c’est encore pire, encore plus cruel. Elle sait ce qu’il pense, du moins elle l’imagine. Quel con, quel égoïste. Comme sa présence lui fait mal. Il la porte pour la ramener à la voiture, où ils dormiront cette nuit. Dans ses bras, elle est liquide, elle n’est plus là, il n’y a plus que les larmes : elle, elle a abandonné.

Elle ne s’endort pas. Elle rumine. Il y a Josh tout contre elle. Il ronfle. Lui qui est son univers, la seule personne à laquelle elle parle depuis presque un an. Lui qu’elle a sous la peau, lui qui commence à la démanger. Pourquoi t’es là partout ? Pourquoi t’es sur ma peau et dans mes poumons ? Pourquoi j’ai ton odeur dans les cheveux ? Il l’empêche de fumer, il l’empêche de prendre de la drogue, il l’empêche de prendre ses médicaments. Tout d’un coup c’est tout ce qu’elle voit : il l’empêche et il est partout. Il faut que ça cesse mais elle l’aime alors elle ne peut pas partir. Qu’une seule solution. Il n’y a qu’une solution. Une solution à tout qui la hante depuis des jours et qu’elle repousse. Elle n’est plus capable de la repousser. Il doit mourir. Il doit mourir et comme ils ne font qu’un, il le lui a dit, elle va mourir aussi.

C’est tout ce qu’elle veut : en finir. Alors elle gigote sur le siège auto, glisse la main dans la poche de Josh et en sort son opinel. Comment s’y prendre ? Lui tailler le bras, la gorge ? Lui enfoncer la lame dans le cœur, ce cœur qui lui appartient ? C’est peut-être ça, le plus romantique. Où est le cœur ? Dans la pénombre, elle ne voit rien. Le premier coup entre dans la poitrine de Josh comme dans du beurre. Josh est éveillé par la brutalité de la douleur. Elle pleure alors que le sang l’asperge dans un tableau aussi grotesque que gore. Elle voudrait le frapper encore une fois, il arrête son mouvement. Il suffoque pendant qu’elle se noie dans ses larmes. Même blessé, il est plus fort qu’elle. « June, arrête. June, je t’en prie. June, je t’aime. », il annone comme une incantation. C’est au-dessus de ses forces, elle arrête. Une main sur la poitrine, appuyant sur la plaie, il appelle les secours. June reste prostrée, interdite. June est vide. L’ambulance va arriver. « Hey, June. » Josh essaye d’attirer son regard, il voudrait qu’elle revienne sur terre, qu’elle soit vraiment là pour l’écouter. « June, c’est pas grave. Je t’aime, tu m’entends ? Je t’aime et je sais que c’est pas vraiment toi qui a fait ça, que tu voulais pas. C’est la maladie, c’est ta maladie, c’est pas toi, June. Je t’aime. Je t’aime. » Il l’énerve à répéter ça et, tout d’un coup, elle le déteste. Elle le déteste plus que tout, elle ne l’a jamais aimé : c’est sa nouvelle réalité.

Elle entend l’ambulance qui arrive au loin. « Va te faire foutre, je veux plus jamais te voir. T’as essayé de me tuer. Je te quitte, Josh. » Elle inverse les rôles, elle le sait et elle ne le sait pas en même temps : tout est confus. Les ambulanciers arrivent, ouvrent la porte de la voiture, mettent Josh sur un brancard. Ça ira, tout ira bien, ils disent, comme s’ils faisaient partie du même complot que Josh. June, elle se remet à pleurer et elle secoue la tête, pas d’accord. Ils lui enlèvent Josh et elle les déteste pour ça. « Laissez-le là ! Laissez-le moi ! », elle voudrait crier mais c’est un murmure qui s’échappe de ses lèvres. Ils lui demandent si elle veut les accompagner. C’est un piège, si elle les suit ils vont l’enfermer. Elle le sait et elle refuse. Elle refuse et elle s’en va.



Dernière édition par June Marple le Mer 28 Déc - 18:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

Invité

Invité

MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 11:30

Bienvenue parmi nous sur le forum CUTE
Bon courage pour ta fiche LECHE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 11:32

Merci beaucoup LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

Invité

Invité

MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 11:42

frida est tellement belle DEAD
bienvenue KEUR SUR TOI
Revenir en haut Aller en bas

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 11:47

J'avoue que je suis d'accord, je l'aime DEAD

Merci, je suis heureuse de vous rejoindre KEUR SUR TOI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

avatar

→ participation : 299
→ avatar : AMELIA ZADRO
→ crédits : BALACLAVA


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 11:49

bg les marple
bienvenue LOVE

_________________
LOVE FUCK OFF

#TEAMJOSEVAN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t106-josee-joly-amelia-zadro

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 12:05

On a des bons gênes, c'est évident HIN ( MDR )

Merci LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

avatar

→ participation : 217
→ avatar : UNE AUTRE
→ crédits : AILAHOZ/LERA


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 12:50

ihehruuaurugregyazigfpb
je sais pas quoi dire tlmt ça sent la perfection
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t188-ada-hesl-lera-pentelute

avatar

→ participation : 496
→ avatar : Bernmark
→ crédits : unicorn (avatar), Asta (codage signature), venus in furs (icone), tumblr (gifs)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 12:52

Moooh vous êtes la, vous êtes beau, je vous aime KEUR SUR TOI

Bienvenue sur Paname, bon courage pour ta fiche J'AIME !

_________________
Quand tu dira que c'est ma faute,
que je n'ai jamais su t'aimer.
Au diable toi et tes apôtres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t51-manu-lefebvre-mathilda-bernmark

Invité

Invité

MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 12:56

@Josée Joly a écrit:
bg les marple
bienvenue LOVE
j'avoue !
bienvenue LOVE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 13:13

@Héra Bärh > Oh merci CUTIE Ptn j'ai trop peur de décevoir maintenant MDR

@Manu Lefebvre > Moi aussi je t'aime  KEUR SUR TOI  Il est trop beau ton forum, je sens que j'en suis déjà tombée amoureuse SEX

@James Jenkins > Merci également HIN haha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

avatar

→ participation : 217
→ avatar : UNE AUTRE
→ crédits : AILAHOZ/LERA


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 13:13

tu trouveras la foi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t188-ada-hesl-lera-pentelute

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 13:19

Grâce à toi ? PERV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

avatar

→ participation : 145
→ avatar : speckhart.
→ crédits : beating heart | ASTRA (BALACLAVA - faust)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 14:35

FLO JE PLEURE CRYMEARIVER CRYMEARIVER
june elle est perf, j'veux trop un lien HAWAI !
bienvenue ici CUTE

_________________
she's pure, dirty and raw
fée du désastre ☽ Et, dans les pires heures de désespoir, il y avait ce ciel, gris, lumineux ou nocturne, et ce lien créé par la force d’un seul regard, au-delà du monde des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t67-echo-hamilton-anna-speckhart

avatar

→ participation : 161
→ avatar : mgk
→ crédits : faust (ava) georgio (paroles signa) annaelle (signa)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 14:36

FLO TU ES LA
FLO TU ES LA
FLO TU ES LA
ET AVEC JUNE BORDEL AVEC JUNE JE T'AIME LOVE

_________________

Jeunesse perdue
alors on s'serre les coudes ⊹ Un jour j'ai rencontré Héra et depuis je vous emmerde ; Je suis rentré dans vos routines, parti en courant d'air. Maintenant je vais boire tout le voyage jusqu'au bout de la nuit, effacer les mirages, apprécier le goût de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t70-lucas-duval-richard-colson-bake

avatar

→ participation : 103
→ avatar : Frida Gustavsson
→ crédits : wildbeast (ava)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 14:47

@Echo Hamilton > POURQUOI TU PLEURES ?! GNOE GNOE
T'auras un lien, je veux trop HAWAI ! Je t'aime ptn LOVE

@Lucas Duval > JE SUIS LA ET TOI AUSSI C'EST TROP BIEN JE T'AIME LOVE Daaah, cette folie, trop de joie HAN ! HAN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t141-june-marple-frida-gustavsson?n

avatar

→ participation : 496
→ avatar : Bernmark
→ crédits : unicorn (avatar), Asta (codage signature), venus in furs (icone), tumblr (gifs)


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   Mer 28 Déc - 21:09



Validé(e) !
Bienvenue à Paris !

moooh moi aussi je t'aime POTTE
Félicitations ! Tu viens de te faire valider et dès à présent, tu vas pouvoir te lancer dans le grand bain et devenir un vrai parisien ! Pour devenir un parfait newbie, pense à remplir ton profil et surtout à t'inscrire dans nos divers listings, ça t'aidera à trouver des liens !
Une fois tout ceci fait, tu n'auras plus qu'à trouver une vie sociale à ton personnage grâce à la fiche de liens et les divers réseaux sociaux ! Pour finir, on te conseille quand même d'aller jeter un petit coup d'oeil à la banque des points.

Et maintenant ? Amuse-toi et rejoins nous sur la Chatbox si le coeur t'en dit ! LOVE

_________________
Quand tu dira que c'est ma faute,
que je n'ai jamais su t'aimer.
Au diable toi et tes apôtres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paname.forumactif.com/t51-manu-lefebvre-mathilda-bernmark

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: June Marple ▸ Frida Gustavsson   

Revenir en haut Aller en bas
 
June Marple ▸ Frida Gustavsson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pursuit Of Happiness ♦ dreams come true.
» Miss.MiHo needs something. (close)
» Mwa
» june ; après la nuit avant le jour j'irai chercher les hautes lumières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paname Lève Toi !  :: J'ai deux amours, mon pays et Paris :: Allez venez Milord :: Citoyens de Paname-
Sauter vers: